Saturday, October 21

Women : À l’occasion de la Journée Internationale de la Femme Six Marocaines à l’honneur

Google+ Pinterest LinkedIn Tumblr +

À l’occasion de la Journée internationale de la femme, «Massarat de la création» consacre 6 femmes marocaines.
Une soirée sera organisée le 6 mars au Théâtre national Mohammed V pour leur rendre hommage.

Partager

#

Pour la deuxième édition de «Massarat de Femmes», Doha Azami, conceptrice du projet, place la barre plus haut et porte son choix sur des figures emblématiques du paysage marocain, toutes disciplines confondues. Il s’agit de l’écrivaine et psychiatre Ghita El Khayat, la coordinatrice et conseillère internationale Alia Dalli, la chanteuse Karima Skalli, l’artiste plasticienne et formatrice à la culture soufie Souada Mae Alaynain, la journaliste reporter Touria Souaf et la journaliste et réalisatrice d’émissions Fatima Baroudi. Toutes sont encore présentes dans le paysage social et culturel à travers leurs multiples actions. Leur sélection n’a pas été fortuite, car elles ont fait du chemin et gagné beaucoup de paris.
«Ce sont des femmes qui brillent encore dans leurs domaines professionnels respectifs.

Elles répondent parfaitement aux critères de base de notre choix de profil. Ces femmes ont le caractère et la personnalité que révèle forcément leur itinéraire, sans oublier l’impact de leurs actions sur notre société. Tout cela fait d’elles de grandes dames qui méritent bien qu’on leur rende ce vibrant hommage», souligne Doha Azami.
«Massarat de la création» est le thème qui illustre les activités des heureuses élues, exerçant chacune dans un domaine particulier et différent. Mais elles se rejoignent dans leur lutte quotidienne pour un meilleur avenir pour la femme marocaine. Cette manifestation représente, ainsi, la célébration de ce long combat mené par ces femmes très dévouées.

«Cette journée, célébrée dans plusieurs pays du monde, est devenue une tradition mettant en relief la lutte continue de la femme pour l’égalité, la paix, la justice et le développement. La journée internationale de la femme symbolise aussi l’histoire de femmes ordinaires qui n’ont cessé de militer pour participer à la société sur un pied d’égalité avec les hommes», ajoute Doha Azami.

Rendre justice à la femme
Cette journée emblématique est un moment de mise au point et de réflexion sur l’avenir. Une opportunité pour mettre en exergue la lutte continue, les acquis et les aspirations futures de la femme. La volonté de Doha Azami d’organiser cette manifestation pour honorer la femme marocaine est un projet qui ne date pas d’aujourd’hui. C’est un rêve qui l’a accompagnée depuis sa tendre jeunesse quand elle était encore étudiante à l’ISADAC. Maintenant, elle le réalise avec beaucoup de fierté et d’assurance.
«Moi, je ne fais que rendre à César ce qui lui appartient. Car la femme marocaine a fait beaucoup de choses et il serait temps de lui rendre justice. Son dévouement a porté ses fruits dans plusieurs secteurs aussi bien au Maroc qu’à l’étranger.
Personne ne peut nier cela. Il est temps de le reconnaître et de la féliciter pour son obstination et sa persévérance, malgré tous les obstacles qui, parfois, lui ont rendu la vie difficile.

Donc, chaque année nous nous arrêterons sur le parcours de quelques-unes pour mieux comprendre le combat qu’elles ont mené et les défis qu’elles ont relevés». C’est le cas de ces femmes sélectionnées pour cette deuxième édition de «Massarat», cérémonie où se produira une pléiade d’artistes et de groupes, notamment l’ensemble Zerwal, Tachinouit, Nabila Maan, Abdelali El Ghaoui, Bassou et la fanfare féminine, dirigée par Fouad Tadlaoui, avec Samed Ghailan pour l’animation.

Share.

About Author

Comments are closed.